Insertion de Gaine dans les cheminées

Toute modification à un système de chauffage à mazout par le remplacement de l’appareil ou du brûleur entraîne une hausse du niveau d’efficacité dont les gaz évacués (maintenant moins chauds) refroidissent trop rapidement et se condensent sur les parois.
La combinaison d’eau et d’anhydride sulfureux produit des acides sulfureux et sulfurique qui dissolvent la chaux du mortier. Il s’ensuit petit à petit une dégradation du mortier, puis des briques ou des tuiles de terre cuite. Plus grave encore, la condensation qui s’accumule progressivement peut, en hiver, bloquer complètement le conduit d’évacuation et causer un refoulement des gaz de combustion à l’intérieur. Qui voudrait être poursuivi pour cause d’intoxication ayant causé la mort?

Comme nous l’avons déjà fait à maintes reprises, nous rappelons que le Code d’installation des appareils de combustion au mazout CAN/CSA-B-139-M91 spécifie à l’article 4.2.2.6 que : Il est interdit de raccorder un appareil ou un brûleur neuf à une cheminée en maçonnerie sans chemisage (...) Même si les produits de combustion du gaz naturel (vapeur d’eau et Co2) sont moins nocifs, leur condensation sur les parois d’une cheminée de maçonnerie peut causer sa dégradation ou un blocage en hiver. D’où, également, la section 7.12 du Code d’installation du gaz naturel CAN/CSA-B149.1-M91.

Instructions : 

Richard Forest est représentant de ÉQUIPEMENT TRANSCONTINENTAL, un manufacturier de gaines flexibles d’acier inoxydable ou d’aluminium. Il est catégorique :Toutes les instructions d’installation fournies par le manufacturier doivent être suivies à la lettre, car elles font partie intégrante de l’approbation ULC. De plus, chacun des accessoires doit aussi porter l’approbation ULC et doit être utilisé. Ses instructions sont des plus simples et ne laissent supposer aucune difficulté qui pourrait empêcher une installation parfaite à tout coup.

Avant de commencer quoi que ce soit, assurez-vous qu’il n’y a aucune obstruction ou autre défaut dans la cheminée. De préférence, faites-la ramoner au préalable surtout si vous la chemisez d’une gaine d’aluminium, celui-ci étant sensible à la créosote. Fixez le té de base, sans sa partie horizontale, à une extrémité de la gaine à l’aide de 3 mis à métal. Faites de même avec l’ogive temporaire à l’extrémité du té de base et fixez-y une corde. Une fois la gaine emportée au sommet de la cheminée, faites-y descendre la corde qui servira à tirer la gaine jusqu’à la base.

Lorsque la portion verticale du té de base est visible par l’ouverture de la cheminée, retirez l’ogive; glissez le branchement horizontal du té et fixez-le (par l’intérieur) à l’aide de vis à métal. Ne laissez dépasser que 6 pouces de gaine au-dessus de la cheminée; fixez le solin à l’aide de 3 vis à métal, puis le chapeau sur le solin également avec 3 vis à métal. N’oubliez pas de calfeutrer le contour du solin sur la cheminée par un scellant approprié.

Dans le cas d’une installation au gaz naturel, on pourra utiliser une gaine en aluminium. Par contre, celle-ci est plus fragile et nécessite plus d’attention au moment de l’installation.
Pour plus d’efficacité, TRANSCONTINENTAL a mis au point une variante d’installation ventilée. Un solin à peine ajouré, placé à la base de la cheminée à l’intérieur, laisse passer autour de la gaine un mince filet d’air qui permet de maintenir une température juste assez élevée pour éliminer toute forme de condensation, ce qui prolonge la durée de la cheminée et de la gaine. Il en résulte aussi un tirage plus puissant dès le départ de l’appareil.
Les gaines flexibles homologuées ne doivent pas être considérées comme un produit de qualité inférieure, d’autant plus qu’elles ont l’immense avantage de s’adapter aux cheminées déviées.
Schéma de re tubage d’une cheminée. Une opération simple, mais dont toutes les étapes doivent être rigoureusement suivies à la lettre. Le chapeau, le solin et le té de base sont des accessoires indispensables à une installation de qualité.

 

Tiré de la revue Entre-Presse 

Entretien courant de la cheminée

À l’exception des modèles à évacuation par un mur extérieur (lesquels doivent se conformer à des exigences particulières), toutes les chaudières et tous les générateurs d’air chaud au mazout doivent être raccordés à une cheminée de type A (une cheminée métallique préfabriquée, isolée et à double paroi avec un chemisage d’acier inoxydable), à une cheminée de maçonnerie doublée d’un boisseau d’argile, ou à une cheminée de maçonnerie doublée d’un chemisage approuvé, fait d’acier inoxydable. La dimension du boisseau doit être conforme à la nouvelle norme CSA B-365, Code d’installation des appareils de combustion au mazout.
Bien qu’il soit rarement, sinon jamais, nécessaire de ramoner la cheminée d’un appareil de chauffage au mazout, il faut tout de même l’inspecter occasionnellement pour déceler tout signe de détérioration. Il suffit d’insérer un miroir par la trappe de ramonage, au bas de la cheminée, par une journée ensoleillée. Vérifiez s’il y a des signes d’éclatement ou d’écaillage des boisseaux ou si l’intérieur de la cheminée est endommagé, s’il y a des traces d’eau sortant de la trappe de ramonage ou autour du bas de la cheminée, derrière l’appareil de chauffage. Inspectez également l’extérieur de la cheminée pour déceler une efflorescence blanche sur les cheminées de maçonnerie, la détérioration ou l’éclatement des briques, l’effritement des joints de mortier ou des taches d’humidité sur les murs intérieurs derrière la cheminée.
Certains types de systèmes à haute efficacité ont des exigences particulières auxquelles vous devriez porter attention. Suivez les directives du fabricant ou discutez-en avec l’installateur ou avec le technicien préposé à l’entretien de votre appareil.


Source : Office de l’Efficacité Énergétique 
L’installation des cheminées et des chemisages est faite avec une nacelle aérienne,
évitant ainsi d’endommager vos gouttières et votre finition de maison.

 

 

  • Suivez Chauffage Yves Gagné sur