Tous les systèmes à combustion (mazout, gaz naturel, propane  ou bois) perdent de la chaleur et ce, pour diverses raisons : fonctionnement en régime transitoire, démarrages à froid, combustion incomplète, évacuation de la chaleur avec les gaz de combustion et pertes d’air chaud de la maison par la cheminée. Or, la quantité de ces pertes détermine l’efficacité du générateur d’air chaud (« fournaise ») ou de la chaudière, exprimée en pourcentage indiquant la quantité de chaleur produite qui réchauffe vraiment la maison. 

En chiffre : Si nous prenons le cas d’un vieux générateur offrant la performance de 64% AFUE, le calcule est simple. 36% résiduel est de l’énergie perdu puisque l’échangeur et le générateur ne sont pas optimale. Donc sur 1$ payé, vous obtenez seulement 0.64$ de chaleur.

 Les faits: Les vieux systèmes au mazout d’environs 25ans+ ont majoritairement 60%-65% AFUE , tandis que depuis les 10-15 dernières années l’efficacité énergétique est d’environs 75%-85% et aujourd’hui nous avons certains produit de 90%.

Si nous aurions le mazout B5 D’europe, Nous pourrions avoir des brûleur LowNox a flâme bleu avec une efficacité de 98% a condensation. Mais le Mazout #1 et #2 d’amérique détient plus de 4% de souffre. Ce qui est beaucoup trop par rapport au B5 avec seulement 1.5% de souffre.

Le virage au énergie Verte pourrais être fait avec le mazout si le gouvernement voudrait raffiné davantage le #1 . Les GES ( Gaz a effet de serre) serait partiellement réduite â zéro!!!  

 

 

 

  • Suivez Chauffage Yves Gagné sur