DANS L’ACHAT D’UNE THERMOPOMPE QUE RECHERCHEZ-VOUS? L’ÉCONOMIE OU LE CONFORT?

 

Dernièrement, nous avons publié deux chroniques consécutives traitant des thermopompes. Nous revenons à nouveau sur le sujet car nous avons reçu de nombreux commentaires.

En effet, parler de thermopompes, ça soulève, chez plusieurs, de vives passions : Il y a les carrément « pour » et les définitivement « contre ».

Les « pour » vous diront sans doute que la thermopompe, comparée aux plinthes électriques, améliore grandement le confort en hiver par une bonne circulation d’air et une température plus uniforme. Ces personnes souligneront également, qu’en été la thermopompe contribue grandement au confort en climatisant l’ensemble des pièces de la résidence. Tout cela en réduisant, dans une certaine mesure, les coûts annuels de la facture électrique. Et ils ont raison.

Les « contre » vous diront probablement que la thermopompe n’est pas particulièrement efficace dans nos régions, que les économies sur les factures de chauffage ne justifient pas l’investissement nécessaire, que la climatisation au Saguenay -Lac-St-Jean n’est pas essentielle. Et ils ont également raison.

En fait, la thermopompe doit être considérée comme un équipement de luxe. C’est là où le consommateur doit être très vigilant et vérifier si son besoin est relié au confort ou à la rentabilité.

Si l’on parle de confort, il faut faire une distinction très claire entre ce qui relève de la thermopompe proprement dite et ce qui dépend du reste du système.

Un exemple parmi plusieurs : certains vendeurs mentionnent que la thermopompe améliore la qualité de l’air dans la maison en ventilant cette dernière. Cet argument n’a rien à voir avec une thermopompe. Ils parlent de ventilation alors que la thermopompe est un équipement de chauffage. Plusieurs autres équipements peuvent remplacer l’air d’une maison en récupérant ou non la chaleur avec un investissement beaucoup moins élevé.

S’ils vous parlent d’économie sur vos factures électriques, il faut voir ce qu’ils veulent dire. Si vous avez un chauffage biénergie, il faut tenir compte des coûts totaux de l’énergie et ne pas oublier le coût du mazout. Pour le chauffage, ce combustible est actuellement beaucoup moins cher que l’électricité. Il faut tenir compte également des économies dues au changement de tarification électrique en passant du tarif D au tarif DT.

Des vendeurs compétents et consciencieux sont en mesure de décortiquer tout cela, de vous informer honnêtement sur les coûts et les économies réelles. Au prix que coûte un tel équipement, vous avez le droit d’avoir des réponses satisfaisantes et vérifiables à vos questions.

Par ailleurs, il y a de plus en plus de manufacturiers qui offrent des équipements de grande qualité. Ces appareils peuvent rendre votre habitation plus confortable. Il y a cependant un coût important relié à cela.

Le magazine Protégez-vous a fait une enquête auprès des propriétaires de thermopompes : ceux-ci les ont achetées pensant faire des économies, ils justifient ensuite leur achat par le confort que la climatisation leur apporte

 

Camille Gagnon, Technologie de la mécanique du bâtiment

 

  • Suivez Chauffage Yves Gagné sur